Le bouquet de la mariée : petite Histoire d’une belle tradition

On passe toujours un moment agréable lors du lancer de bouquet de la mariée. Toutes les jeunes filles conviés au mariage se ruent pour attraper le bouquet et être la première à l’avoir. On dit souvent que celle qui réussit à avoir le bouquet lors du lancer sera la prochaine mariée. Une tradition portée par nos ancêtres depuis l’antiquité et que l’on continue d’adopter jusqu’à ce jour. Mais quelle était la vraie histoire de cette fameuse tradition ?

Les origines du bouquet depuis l’Antiquité et vers le Moyen Age

La tradition du bouquet de la mariée remonte depuis l’Antiquité. De ce temps, le bouquet mariée était composé d’herbes aromatiques telles que la ciboulette ou le thym dont le but était de chasser les mauvais esprits lors du grand jour. Le bouquet contenait aussi des herbes aphrodisiaques reconnus pour stimuler la fertilité des jeunes mariés. Durant le Moyen Age, les mariages se faisaient généralement pendant le printemps car c’est la saison de la prolifération des fleurs. D’ailleurs, d’après l’histoire, la tradition du bouquet de la mariée était adoptée par la France du temps des croisades.

Du 16ème au 19ème siècle

A partir du 16ème siècle, le bouquet aux herbes aromatiques a été changé en fleur d’oranger. Comme les gens manquaient d’hygiène à cette époque, les fleurs odorantes étaient plus privilégiées pour camoufler les odeurs corporelles. Au 18ème siècle, la tradition consentait à ce que les nouveaux mariés offrent aux dieux un bouquet de fleurs à la fin de la cérémonie. Ceci étant considéré comme un vœu pour un heureux mariage. Étant donné que le bouquet était composé de différentes fleurs, chacune avait sa propre signification qui était destiné au futur marié. Au 19ème siècle, les temps évoluent. Les gens devenaient de plus en plus propres car ils avaient accès à l’eau et prenaient des douches de temps en temps. La fleur d’oranger restait toujours la fleur utilisée pour le bouquet de la mariée mais cette fois-ci elle est placée sur un coussin de velours couronnée d’une cloche en verre pour le protéger. Pendant toute la vie conjugale, les mariés ont le devoir de garder ces fleurs en cloche.

De nos jours

De nos jours, il est indispensable de s’en défaire lors d’un mariage. Cette tradition est présente dans quasiment presque tous les pays. Chaque culture adopte le symbole du bouquet de la mariée sans pour autant avoir les mêmes principes. En général, le lancer du bouquet signifie que la première femme célibataire qui réussira à attraper le bouquet sera la prochaine à se marier dans l’année. Celle-ci repart avec le bouquet chez elle.

 

Comment constituer un centre de table floral ?
Déco de mariage : quels sont les thèmes tendance du moment ?