Opter pour une bague ancienne pour ses fiançailles

Bijoux anciens

Les fiançailles constituent habituellement la promesse des prochains époux de s’unir à l’avenir. La coutume permet aux prochains mariés de procéder d’abord aux fiançailles avant leur mariage. Cette étape représente une promesse mutuelle de mariage. Pourquoi ne pas opter pour une bague ancienne pour cet événement unique ?

À propos des fiançailles

Les fiançailles ne représentent pas un contrat, mais un simple fait juridique. Elles se concrétisent par la bague des fiançailles et la déclaration mutuelle des prochains époux de leur désir de sceller leur union. Il faut noter que le bijou choisi peut être une bague ancienne fiancaille. À partir de cet instant, les prochains époux se sont unis. Comme il s’agit d’un simple fait juridique, les fiançailles ne nécessitent aucune condition de validité. En effet, un majeur ou un mineur protégé peut s’unir. De plus, elles ne doivent se conformer à aucune formalité spécifique.

En échange, les fiançailles n’engendrent que peu d’impacts. Alors, les actes faits par les fiancés durant la période des fiançailles ne soulignent pas d’un régime spécifique. Pareillement, les fiancés ne profitent d’aucun atout et ne doivent respecter aucune obligation, à part les obligations et atouts relatifs au concubinage. Les fiançailles élaborent toutefois le souhait des fiancés de se marier. Pour cette raison, la loi donne l’occasion au fiancé d’avoir des dommages et intérêts, auprès du responsable, si son fiancé meurt.

Pour quelles raisons miser sur des bijoux anciens ?

Les bijoux anciens, particulièrement ceux en or représentent des placements certains, parce que l’or est considéré comme une valeur refuge. Celle-ci garde sa valeur à travers le temps. D’une part, les bijoux anciens varient avec le placement d’argent en banque. D’après un sondage dernièrement réalisé, l’or demeure la quatrième option d’épargne pour les Français. Vu les antécédentes crises économiques et la situation économique actuelle, beaucoup de particuliers hésitent à investir de l’argent en banque. Ils choisissent de miser dans des bijoux anciens en or haut de gamme.

Un bijou de 18 à 24 carats représente un bon investissement qui ne dévalorise pas à travers le temps. D’autre part, la valeur des bijoux anciens peut augmenter à travers le temps. Elle change, selon le nombre de carats de l’or sélectionné pour sa production. Y compris celui de la ou des pierres qui les décorent. Par exemple, un bijou de 24 carats décoré d’un diamant aura plus de valeur et de prix qu’un bijou de 24 carats décoré d’une citrine. Par ailleurs, une bague ancienne fiancaille possède habituellement une histoire, selon l’ère et la maison où elles ont été produites.

Comment bien porter sa bague ?

Les bagues ne se sélectionnent pas au hasard. Elles doivent convenir à votre personnalité et particulièrement correspondre au doigt sur lequel elles seront placées. L’annulaire gauche est habituellement destiné aux alliances et aux bagues de fiançailles. Il est possible de mettre anneaux et solitaires sur l’annulaire droit tant que les fiançailles et le mariage ne sont pas terminés. Dès la cérémonie du mariage réalisée, la bague de fiançailles peut passer à l’annulaire gauche.

Le majeur représente le doigt le plus long et le plus fin de la main. C’est celui qui nous saute d’abord aux yeux. Il peut afficher tout modèle de bague, du plus manifeste au plus sobre. Le mieux serait d’opter pour une bague qui traduit au mieux votre goût et votre personnalité. C’est également faisable de mettre des bagues à l’index et au pouce. Néanmoins, il est préférable d’y porter des anneaux simples, sans pierres, car ces doigts sont très demandés tous les jours.

Le certificat d’originalité et l’expertise sont inévitables

Une expertise de bijou permet de décrire la valeur des bijoux anciens. Il définit l’ensemble des spécificités qui permettent de certifier et d’apprécier le bijou. Une expertise permet de définir la nature du métal qui constitue le bijou, la qualité et la nature des pierres qui le constituent. L’expertise permet également de définir l’ère à laquelle le bijou a été produit, y compris son état. Cet examen précis permet également de mettre en avant les modifications que le bijou a pu obtenir à travers le temps pour définir sa valeur réelle.

Afin que l’effet de l’expertise soit tenu compte, il doit être effectué par un individu qualifié, possédant un agrément officiel. Il faut qu’il ait des diplômes d’État assurant ses qualifications. Dès le boulot effectué, le professionnel octroie un certificat d’authenticité. Ce type de certificat octroyé à la fin de l’expertise représente un document qui certifie la constitution du bijou. Il garantit la valeur réelle du bijou. Le document contient le libellé du produit, son numéro, y compris la matière sélectionnée pour sa production et son poids. Dans l’ensemble, c’est la carte d’identité du bijou.

Ainsi, bon nombre de futurs mariés préfèrent des bagues anciennes pour leurs fiançailles.       

Organisation de mariage : guide pratique
Engager un photographe pro à l’occasion d’un mariage à Paris